LAZARD GROUP : Un acteur incontournable de la promotion immobilière tertiaire
550
post-template-default,single,single-post,postid-550,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

LAZARD GROUP : Un acteur incontournable de la promotion immobilière tertiaire

LAZARD GROUP : Un acteur incontournable de la promotion immobilière tertiaire

Acteur national sur le marché de la promotion immobilière, LAZARD GROUP REAL ESTATE compte aujourd’hui plus d’un million de m² à son actif, depuis sa création en 1990.

LAZARD GROUP est à ce jour présent et porteur de projets sur les principales agglomérations françaises comme·: Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, Toulouse, Lille ou encore Nantes.

Spécialisé dans la construction de bâtiments tertiaires ou mixtes (bureaux + locaux d’activité) nous avons souhaité en savoir plus sur les stratégies du Groupe avec l’appui de Gildas Martienne, Directeur Régional chez LAZARD GROUP.

Monsieur Martienne, Sur quels types de bâtiments votre groupe se positionne t’il en tant que promoteur·?

Tout d’abord il est important de préciser que LAZARD GROUP REAL ESTATE intervient uniquement sur le marché de l’immobilier tertiaire avec des bâtiments de bureaux d’une superficie comprise entre 2 000 et 20 000 m², et dans une moindre mesure sur des projets mixtes mêlant locaux d’activités et bureaux d’accompagnement.

Dans la plupart des cas, nous développons des bâtiments dits «·en blanc·», entièrement modulables pour notre client final, notre objectif premier étant de pouvoir adapter et façonner le produit au cahier des charges de celui-ci.

Nous avons également mis en place une structure d’ingénierie en interne ces dernières années en vue de nous positionner sur le créneau des bâtiments clés en main. Contrairement au bâtiments en blanc, nous intégrons dès l’origine ·tous les aspects des besoins spécifiques et des contraintes de notre client afin de livrer un bâtiment «·sur mesure·» pleinement adapté et fonctionnel. Nous avons livré par exemple l’année dernière un immeuble clé en mains pour la CNAMTS à Angers – 4·300 m² environ ou encore il y a 3 ans le siège social de la STREGO toujours à Angers ·sur 4700 m² environ..

Avez-vous des exemples d’opérations récentes·?

Trois programmes sont en cours de construction à ce jour sur·l’agglomération nantaise·:

  • AR MOR III à Saint Herblain : Un bâtiment lancé en blanc qui développera une surface de 3 400 m². Il accueillera dès la fin 2014 plusieurs entreprises désireuses de s’implanter sur le parc tertiaire AR MOR.
  • LE BERLINGOT à Nantes : Situé sur le quartier Euronantes à proximité immédiate de la Gare Sud de Nantes, ce bâtiment dont les travaux deraient débuter cette fin d’année ou début d’année prochaine, développera une surface de 15 000 m² en blanc.
  • BEL AIR PLAZA à VERTOU·: nous venons de démarrer le 3ème et dernier immeuble de cette opération. Nous réalisons sur celui-ci un projet clé en mains de 2600 m² environ pour la société Maisons du Monde, destiné à accueillir ses services administratifs. Il sera livré au 2ème semestre 2015.

Quelle est la stratégie de votre groupe concernant le développement durable·?

Tous nos bâtiments répondent bien évidemment aux dernières normes environnementales et énergétiques RT 2012, cependant LAZARD GROUP s’engage auprès des utilisateurs, à aller plus loin dans cette démarche avec des bâtiments e cours de certification BREAAM et LEED, deux certifications internationales.

En effet, chaque opération fait l’objet d’une étude poussée auprès d’experts en performances environnementales. Ils valident tous les aspects du projet pouvant avoir un impact sur l’environnement, le bien-être des utilisateurs et la consommation énergétique du bâtiment, et ce de la construction à l’utilisation ···finale.

De la sélection du terrain à bâtir au choix des matériaux, en passant par les installations techniques (protection solaire, climatisation, ventilation double-flux, gestion technique centralisée,…), nous mettons un point d’honneur à rendre nos bâtiments respectueux de l’environnement tout en maintenant un confort optimal et des charges maîtrisées pour l’utilisateur.

Quelles sont selon vous les principales différences entre les bâtiments d’aujourd’hui et ceux d’il y a 3 ans·?

Sur le plan architectural, il peut parfois être difficile de différencier un bâtiment fraîchement inauguré, d’un bâtiment livré il y a 3 ans.

Cependant sur le plan technique, les différences sont fondamentales. Notamment suite aux dernières législations (norme RT 2012), mais aussi aux nouveaux modes de construction qui évoluent de manière radicale chaque année et qui se veulent désormais, moins énergivores.

Enfin nous avons pu remarquer une réelle prise de conscience des utilisateurs finaux au cours de ces dernières années, qui souhaitent aujourd’hui maîtriser au mieux leurs consommations et leur empreinte écologique.

Enfin, qu’attendez-vous de votre gestionnaire·?

Si je devais résumer en quelques mots la définition d’un bon gestionnaire, je dirais qu’il doit être en mesure·:

  • D’anticiper en amont d’un projet, toutes les contraintes ou maintenances,
  • D’être réactif tout en répondant à la demande de l’utilisateur
  • D’instaurer une relation de confiance avec les utilisateurs
Aucun commentaires

Poster un commentaire